Dans certains domaines, la technologie peut avoir un impact percutant et rapide. On sait que les écosystèmes de soins de santé dans le monde entier sont à la recherche d'économies. En particulier, le traitement des plaies est un sujet qui fait rarement la Une mais qui revêt une importance grandissante dans un contexte de population vieillissante.


Cette branche de la médecine doit faire face à de nombreux défis : les cliniciens spécialisés dans le traitement des plaies représentent une ressource limitée et coûteuse ; le suivi et la gestion des traitements peuvent être basés sur des approches subjectives ; et la prise de décision fondée sur les preuves est rendue délicate par le manque d'informations cohérentes sur les plaies. Pour bien situer les choses, il convient de savoir que les traitements des plaies[1]  représentent 2 à 4 % du total des dépenses de soins en Europe et plus de la moitié du travail des infirmières en soins primaires [2]. En France, les principaux moteurs de l'investissement dans le traitement des plaies sont la rentabilité, le temps de guérison et la réduction du nombre de pansements [3].


Des entreprises intelligentes savent heureusement mettre au point des innovations concrètes et utiles. C'est le cas de GPC, une société basée au Royaume-Uni qui a su allier les capacités d'une caméra 3D Intel® RealSense à une application mobile pour aider les professionnels soignants à améliorer les qualité des soins prodigués auprès des patients et les hôpitaux et cliniques à réduire leurs coûts.


Améliorer la mobilité, éliminer l'approximatif

Huw Morgan, directeur technique chez GPC explique : « Nous voulions améliorer le niveau de nomadisme des cliniciens spécialisés dans le traitement des plaies en leur fournissant des applications fonctionnant sur plusieurs appareils, y compris les tablettes, les ordinateurs portables et les téléphones mobiles. Nous voulions aussi éliminer l'à-peu-près. Grâce à une méthode standardisée et uniforme de capture des images de plaies, le clinicien peut constater les changements de taille et de couleur et prendre des décisions plus éclairées. Ces deux facteurs se traduiront par de meilleurs résultats pour les patients en raison d'une réduction du temps de guérison et du nombre de complications. »


L'équipe GPC utilise la caméra 3D Intel® RealSense™ qui est dotée d'un formidable capteur de profondeur et est intégrée à toute une gamme d'appareils mobiles. Huw précise : « Avec RealSense, non seulement il est possible d'enregistrer des données en 3D en temps réel, mais le clinicien peut aussi faire pivoter et manipuler l'image des plaies selon les besoins. Cette fonctionnalité permet de beaucoup mieux comprendre le positionnement de la plaie, qui se trouve généralement sur une surface inégale du corps. »


RealSense™ permet de faire un bond de géant en matière de suivi clinique

Dr Ian Wiles, directeur médical chez GPC, explique certains des avantages cliniques que présente l'utilisation de RealSensedans le traitement des plaies : « Le système de classification des escarres le plus communément adopté (quatre stades) est utile pour faciliter les communications entre cliniciens et managers, mais il n'est pas toujours appliqué de façon cohérente. Les caméras 3D permettent à n'importe quel soignant d'évaluer et de surveiller une escarre avec précision. ».


« L'ULNIT est l'unité de mesure précise d'une escarre à l'aide d'une caméra 3D, soit largeur maximum x longueur maximum x profondeur maximum. En raison des formes complexes des escarres, il ne s'agit pas du volume cubique de la perte de tissu, mais d'une mesure objective et reproductible pouvant être contrôlée avec précision. L'image 3D s'avèrera utile lors de l'examen du dossier d'un patient ou pour les spécialistes en viabilité des tissus, mais la mesure de l'évolution ou de la détérioration de l'escarre en ULNIT est bien plus importante encore. »


« L'amélioration la plus importante est sans aucun doute le suivi de l'escarre à l'aide de la caméra RealSense 3D. Après l'évaluation initiale, le traitement peut être entamé en suivant les protocoles convenus au plan local, et l'évolution de l'escarre peut être prévue de façon exacte en éliminant l'élément subjectif des classifications préalables. Tous les cliniciens intervenant dans le traitement des escarres ont réalisé l'importance de cette nouvelle unité de mesure. La caméra RealSenseT permet de faire un bond de géant dans le suivi clinique. Bien plus qu'un simple gadget, elle met la 3D au service des soins.


Allier des images 3D à une expertise analytique

Il est bien collecter des données, mais le véritable défi consiste à en extraire une valeur analytique. Chez GPC, les experts utilisent les informations collectées par la caméra RealSense pour fournir aux spécialistes de traitement des plaies des analyses cohérentes en termes de changements visuels mais aussi de taille et de couleur. GPC a également développé un algorithme pour mesurer plus précisément la gravité d'une plaie et donc son évolution vers la guérison.


Le traitement des plaies est l'un des nombreux domaines où la famille de logiciels et de caméras de profondeur Intel® RealSense assure une interaction plus naturelle et intuitive avec les appareils informatiques individuels ; elle offre au monde médical de nombreuses potentielles autres applications dont :

 

  • Contrôle gestuel, reconnaissance et suivi des expressions faciales pour assurer une connexion sécurisée ;
  • Suppression de l'arrière-plan pour les visioconférences ;
  • Possibilité de gérer les facteurs socio-émotionnels et d'empathie en évaluant les expressions du visage à l'aide de la fonction de détection des émotions après un AVC.
  • Le suivi de 22 articulations de la main dans les soins post-opératoires de la main.


Ce sont des exemples de domaines qui font l'objet de discussions pour l'application de cette technologie. N'oublions pas, en outre, que les caméras RealSense™ 3D sont intégrées à toute une gamme d'ordinateurs portables et d'appareils tout-en-un, ce qui démocratise les importants avantages que présentent des solutions comme le traitement des plaies de GPC pour les prestataires de soins de santé du monde entier.

 

Contactez Valère Dussaux sur LinkedIn

 

 

------------------------------

 

[1] Posnett, J., Gottrup, F., Lundgren, H., et al., The resource impact of wounds on health-care providers in Europe. J Wound Care 2009; 18: 4, 154-161.

[2] O'Keeffee, M., Evaluation of a community based wound care programme in an urban area. . Affiche présentée à la conférence : Innovation Education Implementation. (EWMA Conference, Prague) 2006; 127.

[3] Frost & Sullivan: Global Wound Care Market Outlook. Octobre 2014.