Infographie Synthèse IDC_Intel_Big Data 20150831.jpg

Yasmina Benjelloun, Senior Research Analyst, IDC France, partage son analyse de l'évolution du marché du Big Data et des perspectives offertes par les technologies associées pour les entreprises françaises.

 

Big Data : Une croissance exponentielle des données

 

Le volume de données numériques augmente de manière exponentielle : 90 % de l’ensemble des données disponibles aujourd’hui ont été créées il y’a moins de deux ans. Avec sa capacité à faire parler ces données, on peut comparer le Big Data à une révolution industrielle où la donnée représente la matière première, et les solutions de Big Data les outils de production. Le Big Data décrit l'augmentation continue des données et les technologies nécessaires pour les collecter, les stocker, les gérer et les analyser. C’est un phénomène multidimensionnel complexe qui impacte les processus,  les personnes, et les technologies. D'un point de vue technologique, le Big Data englobe l’infrastructure et les logiciels qui intègrent, organisent, gèrent, analysent et présentent les données. Le Big Data est caractérisé par les «quatre Vs": Volume, Variété, Vélocité et Valeur.

 

Des revenus aujourd'hui tangibles

 

Les revenus générés autour des technologies Big Data en termes d'infrastructure, de logiciels, et de services associés sont aujourd’hui quantifiables.  IDC estime que le marché du Big Data devrait atteindre 360 M€ en France en 2015 avec une croissance de plus de 26%. Cette croissance soutenue va continuer sur cette même tendance d'ici 2018, entrainant une valeur du marché du Big Data qui devrait plus que doubler en 4 ans pour dépasser les 650 M€. Face à la multiplication croissante des données, les entreprises françaises ne sont pas toutes conscientes de l’ensemble des données dont elles disposent et de l’analyse qu’elles peuvent en faire. Aujourd'hui, IDC estime que moins d’un tiers des données de l’entreprise sont utilisées à des fins d'analyse, donc que plus des deux tiers des données de l'entreprise ne sont pas exploitées, un potentiel considérable.

 

Une meilleure compréhension des enjeux...

 

Les entreprises françaises ont beaucoup évoluées en termes de compréhension et d'initiatives Big Data. Aujourd'hui quasiment toutes les entreprises françaises connaissent le terme Big Data,  et près de la moitié a déjà lancé des initiatives. Parmi ces initiatives, un tiers représente des déploiements de solutions Big Data au sein des entreprises, et plus de la moitié sont au stade de la réflexion. De plus en plus, l’activité d’une entreprise est confrontée à des changements et des événements internes et externes qui se produisent trop rapidement. Si bien que les besoins d’accès en temps réel aux données se sont renforcés. Près de 80% des entreprises identifient aujourd'hui des besoins en temps réel, et l’augmentation des besoins d’analyse en temps réel d’ici fin 2015 est perçue par plus d’une entreprise sur deux. Les entreprises sont convaincues que de nombreux gains peuvent-être obtenus en répondant efficacement aux besoins de temps réel. Avec comme principaux gains, le renforcement de l’innovation, les gains de productivité, et la fluidification des processus.

 

... Pour une meilleure utilisation des données

 

Par ailleurs, de nombreux autres facteurs tirent l'adoption du Big Data en France, de l'explosion des données pour l'amélioration de l'efficacité des processus, des avancées technologiques qui rendent les clients et les consommateurs de plus en plus connectés et exigeants, à une meilleure utilisation de ces données pour améliorer l'expérience client. Les entreprises identifient de mieux en mieux les bénéfices associés au Big Data, aujourd’hui 92% des entreprises associent des bénéfices à cette innovation. D’abord en termes d’optimisation du chiffre d’affaires (36%) et de meilleure analyse de la profitabilité de l’entreprise (34%), mais aussi en termes de gestion des niveaux de risques (34%), de meilleure analyse clients (29%), et de nombreux autres bénéfices. Même si les entreprises perçoivent mieux les cas d’usages et les bénéfices associés, un certain nombre d'obstacles à une adoption plus poussée des technologies Big Data en France subsistent. Cela va des obstacles culturels, des barrières organisationnelles, des préoccupations liées à la sécurité, des difficultés à une analyse de ROI convaincante, au manque de budget, de temps ou de ressources, à plus important encore, l'absence de compétences informatiques et analytiques appropriées. Pour lever les freins liés au manque d'expertise technologique, et permettre aux entreprises de tirer profit des avantages du Big Data, les entreprises n'ont pas le choix. Elles doivent repenser leur façon de travailler et faire évoluer leurs compétences internes.

 

Pour en savoir plus sur les chiffres clés du Big Data aujourd'hui, téléchargez l'infographie complète ci-dessous.