FR9.jpgCes dernières années, de nombreuses grosses entreprises ont été attirées par un Cloud privé tandis que les plus petites entreprises préféraient un Cloud public. Un Cloud hybride présente pourtant de nombreux avantages, car il prend le meilleur des deux modèles.

 

Les environnements de Cloud Computing hybride maintiennent deux ensembles de services distincts. Certains services sont gérés en interne, d’autres en externe. Il peut s’agir de ressources de stockage, de capacités de traitement, de serveurs d’applications ou de référentiels de données supplémentaires.

Les deux Clouds sont toutefois configurés pour être interopérables. L’entreprise peut ainsi rapidement et à moindre coût adapter l’ampleur de ses activités dans un domaine particulier lorsque c’est nécessaire, en passant à un système de Cloud public.

 

Il s’agit de la solution idéale car les services de Cloud public ont les moyens de permettre une croissance massive et rapide, en stockant et traitant d’énormes volumes.

Ces services sont donc parfaitement adaptés lorsque l’on anticipe une surcharge soudaine de travail (par exemple avec une augmentation des interactions clients à court terme) qui nécessite des ressources supplémentaires.

 

Le Cloud public peut également offrir des ressources de traitement, de stockage et d’application économiques pour l’analyse du big data.

 

La sécurité constitue un autre avantage du Cloud hybride. Il permet aux entreprises de profiter de la puissance du Cloud public tout en gardant le contrôle sur les applications et les données stratégiques et donc sans prendre le risque de s’exposer à des vulnérabilités tierces.

 

Pour de nombreuses entreprises, il est crucial de contrôler l’infrastructure du datacenter. Ce dernier continue en effet de prendre de la valeur stratégique.

 

Cela signifie que ces entreprises sont également en mesure d’améliorer leur investissement en installant des serveurs plus puissants, comme les processeurs Intel® Xeon™ E5, conçus pour répondre aux besoins en stockage, réseau, sécurité et évolution d’une infrastructure de Cloud privé virtualisée.

 

La partie privée du Cloud hybride permet également aux entreprises d’apporter des innovations à leurs datacenters et d’acquérir des capacités de nouvelle génération, telles que des solutions d’infrastructure en tant que service (IaaS) virtualisées, le sous-dimensionnement et la hiérarchisation automatisée des données.

 

Avec le Cloud hybride, c’est vous qui gérez.